Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival

  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
  • Inauguration de la terrasse «L’entracte », lors du Jam Estival
Date: 11 mai 2014

Le 11 mai 2014, la Concertation en développement social de Verdun inaugurait la terrasse “L’entracte”, aménagée dans le cadre du projet Quartier 21 “S’engager ensemble pour un quartier plus convivial”. Une mini-bibliothèque en libre-service a également été aménagée sur la terrasse afin que les passants puissent y déposer ou y prendre des livres et ainsi échanger leurs coups de cœur littéraires. L’inauguration a eu lieu lors du Jam estival, un événement qui comportait une succession de prestations extérieures marquant à la fois le retour du piano urbain et l’ouverture officielle de la terrasse « L’entracte ».

Pour l’occasion, la Concertation en développement social de Verdun (CDSV), la Société de développement commercial de la Promenade Wellington, l’Arrondissement de Verdun et Verdun en arts ont convié les Verdunois et Verdunoises à célébrer la fête des Mères avec eux.

Le pianiste compositeur Guillaume Martineau, récipiendaire du premier prix au prestigieux Concours de musique du Canada en 2009, a interprété plusieurs airs de musique classique et de jazz sur le piano public. Le slameur Sylvain Roy est également venu déclamer quelques textes songés, humoristiques et engagés.

Des élèves de 4e, 5e et 6e année provenant de cinq écoles verdunoises ont uni leur voix pour chanter haut et fort leur identité, en interprétant deux chansons québécoises : « Besoin pour vivre » de Claude Dubois et « Le rendez-vous » de Valérie Carpentier.

 

Autres photos